Vos billets d’avion au meilleur prix

Réductions sur une très large gamme de tarifs publics

Code Identifiant à communiquer lors de la réservation : 19736AF

Plus d'information cliquez ici.

Thème principal

 

APPEL À COMMUNICATIONS

Le Comité Scientifique de LMHI 2014 vous invite à soumettre un ou plusieurs abstracts sur le thème principal du Congrès:

L’homéopathie en mouvement
Stratégies et niveaux de guérison

 

La date limite de soumission est le 5 janvier 2014.

Les abstracts doivent impérativement être soumis en ligne. Les abstracts soumis par fax ou par courriel ne seront pas acceptés.

Prière de bien lire les instructions de soumission avant l’envoi de vos abstracts.

 

Précisions sur le thème du congrès :

1- Les cas cliniques :

Les communications mettront en lumière les conceptions des orateurs sur les avancées de l’homéopathie à travers leurs diverses stratégies et les niveaux de guérison ainsi obtenus, (le suivi des cas et l’évolution des stratégies).

 

Comment atteindre cette guérison plus ou moins complète et comment apprécier la qualité de ces guérisons ? Voilà la question fondamentale que doit se poser tout homéopathe. C’est aussi une question soulevée par le thème de ce congrès.

En effet, en toute logique, une belle guérison valide une bonne stratégie. Mais est-ce si simple ?

Quel est le recul de cette amélioration ou guérison ?

Quels aspects de la personne ont été modifiés ?

Les lecteurs auront à faire un court commentaire pour évaluer l’intérêt du travail ; ils auront à préciser la stratégie définie par l’auteur du papier, le niveau de guérison atteint.

Quel aspect de l’homéopathie en mouvement est-il mis en lumière ?

Une grille de résultat devra être remplie. Elle servira de feuille de liaison pour la suite du processus de choix des textes.

 

- Niveaux de guérison

Qu’est ce qu’une guérison homéopathique ?

La réponse à cette question ne va pas de soi.

C’est en fait tout l’enjeu de ce congrès. Il ne suffit pas de dire : le patient va mieux, il n’a plus de fièvre, il n’a plus d’eczéma ou ne tousse plus, il est guéri.

La question est que cherche-t-on à guérir chez le patient ?

Bien évidemment, c’est la pathologie pour laquelle il vient consulter, mais est-ce seulement cela ?

Chaque document doit être évalué par rapport au niveau de guérison :

-Niveau 4 : Simillimum : transformation du patient, physique, mental, spirituel.

-Niveau 3 : Simile : disparition de la maladie avec confort de vie qui dure.

-Niveau 2 : disparition des symptômes ou suppression.

-Niveau 1 : pas de guérison ou soins palliatifs.

 

2- Les provings:

 

Critères d’appréciation sur les textes concernant des provings soumis pour le congrès LMHI 2014

On peut considérer plusieurs catégories de travaux entrant dans ce cadre :

(Les critères sont présentés dans l’ordre du plus important au moins important).

 

. Provings de remèdes nouveaux

1-Respect des recommandations des guidelines ECH/LMHI

S’assurer que les informations suivantes figurent dans le texte présenté :

. Concernant la substance étudiée

1. Présentation aussi complète que possible, nom, origine, propriétés voire toxicité

2. Les différentes dilutions utilisées.

3. Utilisation ou non de “blancs”(placebos, globules inertes).

4. Respect des normes éthiques (consentement éclairé, critères d’inclusion respectés, protocole clairement défini et informé).

5. Pharmacie ou du laboratoire préparateur des dilutions.

6. Accessibilité du remède pour des prescriptions ultérieures.

. Concernant l’équipe investigatrice.

Son identification précise (nom, adresse, coordonnées).

. Concernant les expérimentateurs.

- Leur nombre, âges et sexes.

. Concernant la méthodologie utilisée.

Sa description précise.

. Concernant les éventuels évènements “adverses” survenus

Leur description précise.

 

2-Confirmation de l’hypothèse pathogénétique par un ou des cas cliniques guéris.

Qui seront jugés selon les critères établis pour la présentation de cas cliniques guéris (cf plus haut).

 

. Provings de remèdes déjà connus

-Intérêt de préciser, enrichir ou simplement confirmer la MM déjà connue du remède.

-Croisement des résultats avec ceux d’études pathogénétiques précédentes du même remède.

-Respect des guidelines ECH/LMHI.

-Confirmation clinique.

. Théorisations sur la méthodologie des provings

1-sur l’importance de la présence ou non de placebo (1er choix du fait de la réflexion collective en cours sur ce sujet).

2-Sur l’importance du double aveugle.

3-Sur l’importance de la taille de la cohorte.

4-Réflexions sur les méthodes de répertorisation des symptômes pathogénétiques.

 

. Historique sur la pratique des provings.

A juger au cas par cas, si cela se présente, selon les références de la présentation et de l’auteur.

 

3- Les études cliniques :

      Niveau I : Vérification positive du placebo de plusieurs études cliniques contrôlées;

      Niveau II : Plusieurs études cliniques concordantes contrôlées par placebo;

      Niveau IIb : Un étude clinique contrôlée par placebo;

     Niveau IIIa : Plusieurs études cliniques concordantes de cohortes de patients
                           statistiquement comparables;

      Niveau IIIb : Une étude clinique avec une cohorte de patients;

      Niveau IV : Un cas clinique ou l'opinion d'un expert.

 

 4- Communications sur l’histoire et la philosophie homéopathiques :

Toute liberté est laissée aux auteurs.

 

Bibliographie

Apporter un soin tout particulier à la bibliographie. Qu’elle ne dépasse pas une vingtaine de références, en  vue d’éviter les bibliographies pléthoriques et redondantes.







 

Langues

  • English
  • Français
  • Español

Tenez-moi au courant

Prière de remplir ce formulaire pour recevoir les bulletins d'information.
Courriel:
Prénom:
Nom:
Pays:
 

Sous les auspices de la:

 Organisateur: